Gouvernement et institutions de Guyenne
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les bateaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Narvath
Monument Ducal
avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 26/01/2009
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Les bateaux   Dim 13 Juin 2010 - 10:34

Ouvrage en cours d'écriture, certains tableaux et mises à jour ne sont visibles que dans la version originale

Les types de bateaux

Les bateaux se construisent dans la cale sèche du port, selon les capacités du port, et sa position géographique. La construction du bateau est gérée par le Chef de Port. Les éléments nécessaires à la construction du bateau doivent être dans l'inventaire du port, et le chef de port embauche les ouvriers.
Une fois le bateau construit, le Chef de Port l'attribue à un Chef de Bateau (l'attribution est "gratuite" dans l'interface). Il est évident que si le Comté/Duché veut vendre le bateau, le payement aura été réglé auparavant.

Le lieu de construction détermine le type de bateau constructible. Par contre, un bateau méditerranéen peut naviguer dans l'Atlantique, et vice-versa. Le bateau risque cependant d'être handicapé s'il n'est pas adapté à la météo et aux courants, et qu'il est alors moins bien manoeuvrable.

Exemples: les bateaux à voile carrée auront du mal à naviquer en méditerranée
les bateaux de mer ne peuvent remonter les fleuves que par vent arrière
les bateaux fluviaux ont de grands risques d'être détruits en mer

le tableau récapitulatif des types de bateaux constructibles est disponible uniquement sur la VO.

Chaque bateau a ses caractéristiques propres, un coût de construction, et un coût d'entretien.
attention: les encombrements des bateaux ont changé, mais les nouvelles valeurs ne sont connues que pour le "mauvais marcheur" qui est passé de 8000 à 6000

Citation :
1. Les différents types de bateau

Lexique

Equipage : Le nombre de personnes requises pour que le bateau soit pleinement opérationnel (pas de compétence requise pour l'équipage, ils representent la main d'oeuvre necessaire aux tâches à bord)
Place : Nombre max de personne sur le bateau, hors capitaine.
Durée de vie : Estimation du temps necessaire à la perte des points de vie du bateau uniquement due à l'usure et hors réparation. C'est une indication destinée à chiffrer la rentabilité de l'embarcation.
Encombrement max : Inventaire du bateau inventaire des personnes à bord mandats.

Le foncet est le navire fluvial commun dans les RR. (port niveau 2)
Point de vie : 5
Facteur de combat : 0
Equipage : 1
Place : 8
Encombrement max : 8000
Durée de vie : 2 mois.

La cogue marchande, en usage dans les mers du nord et en océan atlantique. (port niveau 3)
Point de vie : 30
Facteur de combat : 2
Equipage : 4
Place : 16
Encombrement max : 40000
Durée de vie : 3 mois
Voile : carrée

La cogue de guerre, déclinaison armée adaptée aux combats (port niveau 4)
Point de vie : 40
Facteur de combat : 10
Equipage : 6
Place : 8
Encombrement : 16000
Voile : carrée

La caraque marchande, navire méditérranéen (port niveau 3)
Point de vie : 25
Facteur de combat : 2
Equipage : 5
Place : 24
Encombrement max : 48000
Durée de vie : 3 mois
Voile : latine

La caraque de guerre, fleuron des flottes du sud (port niveau 4)
Point de vie : 40
Facteur de combat : 17
Equipage : 8
Place : 10
Encombrement : 24000
Voile : latine

La nave génoise, bateau d'envergure moyenne à l'aise en mer. Typiquement italien. (Port niveau 2)
Point de vie : 15
Facteur de combat : 1
Equipage : 2
Place : 10
Encombrement : 16000
Durée de vie : 2 mois

La nave génoise de combat, modifiée pour en faire un pur bateau d'attaque qui frappe fort mais reste fragile (Port niveau 3)
Point de vie : 15
Facteur de combat : 6
Equipage : 5
Place : 5
Encombrement : 8000

Bateau maritime de transport. Dérivé de la Hourque, le Mauvais Marcheur remplit son office malgré son coût élevé. Pour avantage, il ne nécessite d'un petit port pour être construit.
Nom : Mauvais Marcheur
Point de vie : 10
Facteur de combat : 0
Equipage : 2
Place : 6
Encombrement : (8000) 6000
Durée de vie : 2 mois
Voile : carrée


2. La construction et la réparation des bateaux

Foncet
Prix de création du chantier : 500 écus
Coque : 4 charpentiers, 30 stères de bois
Gréement et finitions : 2 ouvriers, 1 petite voile
Réparation d'un point de vie : 10 stères de bois, 5 ouvriers.

Cogue marchande
Prix de création du chantier : 1500 écus
Coque : 10 charpentiers, 400 stères de bois
Mâtage : 5 ouvriers, 1 mât
Gréement et finitions : 2 ouvriers, 1 grande voile
Réparation d'un point de vie : 15 stères de bois, 5 ouvriers

Caraque marchande
Prix de création du chantier : 2500 écus
Coque : 15 charpentiers, 600 stères de bois
Mâtage : 5 ouvriers, 2 mâts
Gréement : 4 ouvriers, 2 grandes voiles
Finitions : 5 ouvriers, 3 petites voiles
Réparation d'un point de vie : 15 stères de bois, 5 ouvriers

Cogue de guerre
Prix de création du chantier : 2000 écus
Coque : 20 charpentiers, 800 stères de bois
Mâtage : 5 ouvriers, 1 mât
Gréement : 2 ouvriers, 1 grande voile
Instalation militaire : 5 forgerons, 70 fers
Réparation d'un point de vie : 15 stères de bois, 5 fers, 5 ouvriers

Caraque de guerre
Prix de création du chantier : 4000 écus
Coque : 30 charpentiers, 1200 stères de bois
Mâtage : 6 ouvriers, 2 mâts
Gréement : 4 ouvriers, 2 grandes voiles
Finitions : 5 ouvriers, 5 petites voiles
Instalation militaire : 10 forgerons, 140 fers
Réparation d'un point de vie : 15 stères de bois, 5 fers, 5 ouvriers

Nave génoise
Prix de création du chantier : 500 écus
Coque : 10 charpentiers, 120 stères de bois
Mâtage : 5 ouvriers, 1 mât
Gréement et finitions : 2 ouvriers, 1 grande voile
Réparation d'un point de vie : 10 stères de bois, 5 ouvriers

Nave génoise de combat
Prix de création du chantier : 700 écus
Coque : 10 charpentiers, 300 stères de bois
Mâtage : 5 ouvriers, 1 mât
Gréement : 2 ouvriers, 1 grande voile
Instalation militaire : 5 forgerons, 70 fers
Réparation d'un point de vie : 15 stères de bois, 5 fers, 5 ouvriers

Nom : Mauvais Marcheur
Prix de création du chantier : 500 écus
Coque : 10 charpentiers, 120 stères de bois
Mâtage : 5 ouvriers, 1 mât
Gréement et finitions : 2 ouvriers, 1 grande voile
Réparation d'un point de vie : 10 stères de bois, 5 ouvriers
Les frais de création du chantier ne vont pas au Comté/Duché. Ils sont perdus.

  • Les charpentiers peuvent faire un mât en 1 jour avec 100 stères de bois (prix de 400 à 735,95 écus), même s'il n'y a pas de port dans la ville.
  • Les tisserands peuvent produire des petites voiles pour 14 pelotes de laine (1 jour de travail, de 140 à 400,95 écus) et des grandes voiles pour 80 pelotes (1 jour de travail, de 800 à 200,95 écus).


La construction des bateaux

  • Le Chef de Port doit être sur place, de même que les employés. Si le port est sur un noeud, tout le monde doit être sur le noeud.
  • Le Chef de Port décide chaque jour combien de personnes il veut embaucher. Une fois les embauches lancées pour la journée, il n'est pas possible d'en ajouter ou d'en enlever.
  • Si toutes les offres ne sont pas prises, les salaires sont payés, mais les travaux n'avancent pas.
  • Les offres sont visibles à la mairie de la ville, sauf si le port est sur un noeud. Dans ce dernier cas, les embauches se font directement au port (Un onglet 'Travaux' est alors visible dans la page du port.)
  • Les salaires sont payés depuis l'inventaire du port.
  • L'inventaire du port doit contenir les matériaux nécessaires à la journée de construction, il n'est pas indispensable d'avoir en stock la totalité des matériaux nécessaires à la construction.
La construction du bateau se fait en cale sèche.

Lorsqu'on choisit de "construire un bateau", la liste des bateaux qui peuvent être construits dans le port est disponible


Dès que la construction est validée, le prix de construction du chantier est débité. Les travaux peuvent commencer en cale sèche

Il est possible de nommer le bateau. Le nom peut être modifié tant que la construction du bateau n'est pas terminée.

Quand les ressources nécessaires à au moins un jour de travail sont disponibles il est possible d'embaucher sur le chantier naval. Il n'est pas nécessaire d'avoir en stock la totalité des matières premières ou des écus pour payer les embauches.


Une fois le bateau terminé, il reste en cale sèche jusqu'à ce qu'il soit mis à l'eau. Il faut aussi nommer le chef de bateau (ou nommer le chef de bateau puis mettre le bateau à l'eau)
Le chef de bateau peut être nommé sans être dans la ville où se trouve le bateau.

Attention: si le chef de port se nomme chef de bateau, il doit ensuite passer par le marché naval pour vendre le bateau. Il faut être sur le bateau pour le mettre en vente, donc 1 jour pour embarquer, puis 1 jour pour débarquer...

L'entretien des bateaux

Un bateau perd aléatoirement des points de vie par l'usure. Prenons par exemple un foncet, avec 5 points de vie. La probabilité fait qu'il va perdre en moyenne 5 points de vie sur une période de deux mois.
Mais si vous effectuez quelques réparations chaque mois par exemple, il durera at vitam aeternam.

Les réparations se font uniquement au port, en cale sèche, avec l'aval du chef de port. On ne peut pas réparer en pleine mer.

L'impact des accostages sauvages
Chaque accostage dans un port naturel provoque sur le bateau une attaque de 4 facteurs de combat, Donc un accostage dans un port naturel a 4 fois 66 % de chances de provoquer un dommage d'un point de vie.
Un foncet (bateau fluvial) ayant 5 points de vie, il est recommandé de n'accoster que dans des ports aménagés.

Le marché naval
Il faut être sur le bateau pour le mettre en vente au marché naval. Une fois le bateau mis en vente, il n'est pas nécessaire de rester à bord. L'argent de la vente du bateau va dans l'inventaire du vendeur.

Source : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1012651&postdays=0&postorder=asc&start=15&sid=KztSFTiEFV3HOT5p7A48ZEFKk
Revenir en haut Aller en bas
 
Les bateaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais de l'Ombrière :: Ville de Bordeaux - Quartier de l'université :: Librairie ducale :: Ouvrages sur la navigation-
Sauter vers: