Gouvernement et institutions de Guyenne
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [T.O.P] Terezhien-Coupable

Aller en bas 
AuteurMessage
Angat
Prend racine
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/09/2013
Localisation : Marmande

MessageSujet: [T.O.P] Terezhien-Coupable   Lun 23 Déc 2013 - 12:13

Acte d'accusation
Citation :
[Procès opposant le Duché de Guyenne à Terezhien le 26 novembre 1461]


*** Dernière audience de la journée et toujours la même affaire. Fort heureusement que son compagnon était lui même très occupé, au moins, elle ne s'inquiéterait pas de le savoir en compagnie de la « rustine ». Le visage diaphane mis en valeur par deux longues nattes noires comme l'enfer qui retombaient sur sa poitrine, la jeune femme se présenta au tribunal et viara peu dans la façon de faire son entrée. Après un sobre salut au juge, elle débuta par le même prologue ***


Monsieur le juge,

Nous sommes réunis à nouveau ce jour du 26 novembre 1461, sous l'auguste règne de Kateyll de Loubenzac, Duchesse de Guyenne, pour la même triste affaire de brigandage.


************sur le vélin où était dressé l'acte d'accusation, on pouvait lire :
Cour de Justice Guyennois – le 26 novembre 1461, Règne de Kateyll de Loubenzac, Duchesse de Guyenne.
Procureur : Zoyah Aurel-Novotny (Zoyah)
Crime : racket avec violence sur la route entre Cahors et Villefranche.
Date du méfait : le 25 novembre 1461
Victimes : Hec_desbaumes - Julien_desbaumes - Sysley_desbaumes - Adrien347
**********************************************************************


Le 25 novembre 1461, Hec_desbaumes, Julien_desbaumes, Sysley_desbaumes et Adrien347 - encore eux, huhu -  se sont fait racketter et molester sur la route entre Cahors et Villefranche par un groupe de trois malfaiteurs : deux femmes et un homme. Oui, je sais bien, vous commencez à le savoir.

Ces trois vandales après leur avoir collé quelques beignes, leurs ont arraché leurs écus et volés leurs affaires.

Ser Hec-desbaumes a déclaré avoir été dépouillé d'une banquette rustique, une table, 100 écus, une bibliothèque savante, un banc, deux tabourets, deux murs de torchis, deux lames de parquet, sept sac de maïs, deux cailloux, une cheminée, un baquet, un paravent, deux bougies, huit miches de pain. Soit, une valeur approximative de 1300 écus.

Donà Sysley_desbaumes a déclaré avoir perdu, 3700 écus, 2 panoplies, 1 monnaie ancienne, 10 miches de pain , 10 sacs de mais, du parquet, du foie gras, 3 cailloux et 7 fromages de vache.

Comme vous l'entendez, Monsieur le juge, les brigands ont bien gagné leur journée avec un butin d'une valeur d'au moins 6000 écus !

Et comme jamais deux sans trois, Monsieur le juge …

*** lecture du témoignage d'une des victimes ***

« je viens vers vous pour porter plainte contre un groupe de brigands qui a brigandé ma lance cette nuit entre VF et Cahors.Bléssée et affaiblie, ils m'ont dérobé 3600 ecus .....plus tout mon inventaire..J'ai qu'une envie me laisser mourir.. Toute une vie de travail, pour qu'en une nuit on me prenne tout...
Pendant l'attaque, j'ai entendu leur nom que je vous livre mais je ne me fais guere d'illusions... Claro de Maxinerr et de Terezhien.

« Ils etaient armés, ils m'ont frappée jusqu'a ce que je leur donne tout...et m'ont rouée de coups me laissant inanimée dans un champ..».

*** la proc reniffle et se mouche discrètement avant de reprendre ***

On leur a tout pris, Monsieur le Juge ! Complètement démunis. Toute leur vie envolée ! Le Duché a dû leur filer quelques écus pour qu'ils puissent se nourrir et se loger, afin qu'ils ne soient pas obligé de mendier et d'aller s’abriter à l’aumônerie, vous pensez bien! Avec les maladie qui y traînent .

Mais les deux femmes n'étaient pas seules, no,no,no... elles étaient accompagnées d'un homme.
Brun, barbu, portant une couronne en « toc » et uniquement vêtu de haillons. Il avait une rose rouge accroché à ses oripeaux. Il avait une croix d'Aristote autour du cou et il portait une lanterne. Il était également armé d'une pioche. Visiblement, le groupe aime varier les supplices infligés !
C'est ainsi que nous a été décrit l'homme du groupe. Description qui correspond à notre accusé en tout point.

Or, qu'il soit avec violence ou non !
Qu'il porte le nom de racket, de brigandage, de rapinerie !
Cet acte misérable est sévèrement condamné en Guyenne.

**** Petite lecture du coutumier ****

Grand Coutumier de Guyenne, Livre II, chapitre IV, article 3 : le trouble à l'ordre publique (TOP)

Article 3
Le Trouble à l’Ordre Public, de manière générale, correspond à tout comportement portant préjudice à autrui voire à l'ensemble de la communauté.
Plus précisément, et de manière non exhaustive, cela comprend :

- Toute violation d’un décret ducal, lorsque le motif d'inculpation n'est pas précisé.
- Toute violation d'un décret municipal, hors transactions sur le marché de la ville.
- Tout refus de payer les taxes.
- Tout refus de se soumettre aux autorités ducales (non respect d'un verdict, refus de se soumettre aux opérations de vérification de la prévôté...)
- L'insulte, la diffamation.
- La rapinerie.
- Le meurtre, ou la tentative de meurtre.
- Toute tentative de révolte, révolte et l’incitation à la révolte, non autorisées par le Conseil Ducal, par un non Guyennois.
- Toute levée d'armée sur les terres de Guyenne, par un non Guyennois.
( Coutumier : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2146478 )

*******************************************************

Je précise que l'accusé a le droit de  rester en liberté jusqu'à la fin du procès et de bénéficier de l'aide d'un avocat, parmi ceux exerçant en Guyenne : Maître Betoval, Maître Hugo_Mercier
et Maître Philipusaficus.

*** fermant son dossier ***

Je laisse la parole à l'accusé.


[HRP pour les fans]
Info  :
26/11/1461 04:09 : Vous avez été racketté par un groupe composé de Claro de Maxinerr et de Terezhien .
26/11/1461 04:08 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de Claro de Maxinerr et de Terezhien (coefficient de combat 15), qui essayait de vous détrousser. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant inanimé dans un champ.

Infos pour le jd@Juge :
Terezhien
Niveau 1
Argent au moment de l'inculpation :  2 252,80 écus
https://i.servimg.com/u/f55/12/38/19/72/terezh10.jpg
[/HRP]


Première plaidoirie de la défense

Citation :
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.


Réquisitoire de l'accusation

Citation :
[Réquisitoire de Zoyah (03/12/1461]

*** Zoé écouta les témoins, puis le silence. Comme bien souvent, pas un seul mot n'avait franchit les lèvres de l'accusé. Aveu ? Désintérêt ? Mépris ? Elle soupira avant de reprendre la parole ***
Monsieur le juge,

Visiblement si l’accusé porte une couronne c’est celle de roi du silence. N’importe qu’elle personne injustement accusé se serait exprimée.

Deux des victimes ont témoigné et voyez leur état de choc ! L’agression fut si violente que Sec Hec cru avoir à faire à une sorcière invoquant le Sans-Nom.

Ils ont tout perdu Monsieur le Juge et remarquez qu’il ne demande même pas le remboursement de leurs affaires perdues.

Considérant le silence de l’accusé,

Considérant les témoignages des victimes,

Je vous demande, monsieur le Juge de reconnaître l’accusé coupable de brigandage et de le condamner à une peine exemplaire de prison ainsi qu’à une amende qui lui fera passer le goût de la rapinerie !

Merci de m’avoir écouté.


Dernière plaidoirie de la défense

Citation :
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.


L'accusation a appelé Hec_desbaumes à la barre

Citation :
Voici son témoignage :
Le Bonjour à la cour. Le bonjour à tous.

***Se retournant vers les accusés.***

Point à la Vermine qui gangnrène nos terres de Guyenne.

Messires, Mes Dames,

J'accuse avoir été mon groupe et moi, sauvagement attaqué par un groupe d'infâmes brigands, des gredin de la plus vil espèce en la 26 èeme du moy de Novembre 1461.
En effet, alors que mon humble famille et moi même allions nous installer à Bordeaux pour y développer nos affaires, confortablement installés dans notre calèche, soudain, nosu avons entendus des cris, des hurlements. C'était des voleurs, mais pas n'importe quelle espèce de voleur.

***regardant les accusés et prenant la fiche de l'état civil***

Moi, Hec Desbaumes, reconnais formellement Claro de Maxinerr et de Terezhien .
Je vous le dis Messires et Mes Dames, Tandis que je me battais, avec Messire Terezhien, défendant à bras le corps le fruit de mon travail Dame Claro, cette vile sorcière priait le sans nom, le démon, dans ce que je considère être une messe noir. Elle tenait une bougie à la main récitant des prières à l'envers. Tandis que je sentais mon corps épris par une torpeur certaine, le brigand triompha de moi, me laissant, inanimé au sol. Dans un dernier souffle, voyant ma famille et mon ami au sol, je voyais les brigands nous détrousser.

Oui Sieur, Dame, nous nous sommes fait avoir par surprise d'une façon tout à fait lâche.

***petite pause***

Le butin était des plus impressionnant. J'ai mal rédigé ma plainte, je n'avais pas indiqué toutes mes pertes, des oublis. Je vais donc vous lire ce dont je me suis fait dépouiller personnellement. Le tout avec mon estimation

-100 écus
-7 sacs de maïs 21
-2 cailloux 2
-1 épée 150
-1 charette 150
-1 table rustique 80
-2 tabourets rustiques 100
-2 murs de torchis 70
-3 boites de foies gras 180
-1 lames de parquet 150
-1 coffre rustique 180
-1 vieille barrique 50
-1 chandelle 30
-1 cheminée 150
-1 bouclier selucide 200
-1 pièce antique 250
-1 banquette rustique 280
-1 baquet pour le bain 280
-1 paravent 280
-1 bibliothèque savante 180

Je peux apporter la preuve de mes achats à Villefranche auprès de Dame Pomme. Le butin est estimé à 2883 écus.

***soupire***

et vous entendrez le détail de mes amis et de mon épouse, sans compter que nous sommes blessés et sans le sous. Comment allons nous faire maintenant? nous venions nous installer, acheter des champs, emménager dans une maison. Nous n'avons plus rien, ou presque !

Vu l’ampleur incroyable du butin, je demande une peine exemplaire accompagné d'une amende à la hauteur du vol.

Merci pour votre écoute. Je tiens à remercier le Procureur pour sa rapidité exemplaire, preuve d'une justice efficace. Mille mercis.

***Il alla alors sur le banc des victimes***


L'accusation a appelé Sysley_desbaumes à la barre

Citation :
Voici son témoignage :
Sysley arriva d'un pas lent, aidé par son mari Hec.
Son visage tuméfié témoignait de la violence de des actes barbares des brigands..

Monsieur le Juge, la nuit passée nous étions, mon époux, mon fere et un ami de la famille sur la route entre Villefranche et Cahors.
Mon cheval Pégase nous menait a vive allure, quand soudain, une bande de 3 sauvages a surgi devant mon étalon. Celui ci s'est cambré et s'est mis a hennir provoquant ma chute...
Ils se sont littéralement rués sur nous et ce homme la ..

*sysley pointe du doigt l'accusé*

je le reconnais bien, avec sa couronne sur la tète. Il criait sans cesse "je suis le Roy du Monde"
Il brandissait son arme et ricanait en me dérobant tout..tout Messire le Juge...mes écus et mon inventaire gagnés durement pendant des années afin de concrétiser un reve , celui de faire construire un bateau et un hôtel ...

*voit le rêve s'envoler*

Non contents de ça , les 3 lascars se sont mis a me frapper avec leur poing, me menaçant si j’allais porter plainte...Il m'ont jetée dans un champ, innanimée..
Ces trois personnes n'etaient pas discretes, ils s'appelaient sans cesse par leur nom

*reprend son souffle et essuie les larmes qui coulent sur son visage*

je suis meurtrie, et plus que tout je rsuis en colere qu'ils se soient attaqués a mon jeune frere Hulien, a mon ami Adrien et a mon tendre époux Hec-desbaumes

Le jugement a été rendu

Citation :

Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.
***Une affaire comme ils les aimaient… Aimaient ? hmmmmm mieux, comme il les adoraient…. Une bande de brigands qui sévices sur les routes, les poches bien remplis avant de rentrer chez eux pour sans doute tout enterrer ou presque et croire qu’ils pourront ainsi s’en tirer. Il était temps, grand temps même de rendre justice, et une justice comme toujours exemplaire.***

Accusé Terezhien levez vous.

Attendu que vous avez jugé que votre meilleure défense était le silence et n’avez pas daigné vous présenter devant cette cours,

Attendu que les témoignages contre vous et vos compères sont édifiant et ne prête aucune ambigüité quand à votre responsabilité des faits,

Attendu que l’attaque en bande organiser est une circonstance aggravante de votre crime,

Attendu l’importance des sommes et des biens dérobés,

Moi Jeroen, juge de Guyenne, en ce 7 décembre 1461 vous condamne à 3 jours de prison ferme et 1500 écus d’amende.

Afin de justifier cette somme qui, à première vu ne serait plus payable par l’accusé, j’invoque la Jurisprudence de la CA dite ‘’Jyc contre le Duché d'Anjou en date du 6 février de l'an 1457’’. Cette affaire avait autorisé, avec preuve fournis, que l’accusé qui avait bien la possibilité de payé au moment des fait, puis a dissimulé volontairement la somme, que cette dernière ne pouvant pas c’être envolé, elle lui est réclamable sans pour autant aller à l’encontre de la Charte du juge. Dans cette affaire, j’ai la conviction profonde que c’est le cas d’où ma décision de condamner.

(https://i.servimg.com/u/f55/12/38/19/72/terezh10.jpg)

Malgré tout, si cette décision ne vous convient pas, je vous invite à déposer un dossier auprès du Tribunal du Palais, seul habilité à remettre en cause mon jugement.

Voici l’adresse pour récupérer un dossier et le déposer dans les 15 jours à compté de ce verdict :
http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=356

Garde, emparez vous de lui, cette mascarade a suffisamment duré !!!!!

L’audience est levée.

***Le juge referma son dossier, attendant avec impatience la suite des audiences de la journée.***

(Preuve de la somme en possession au moment du crime, qui est largement supérieur à l’amende :
https://i.servimg.com/u/f55/12/38/19/72/terezh10.jpg )
Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 3 jours et � une amende de 1500 écus.
Revenir en haut Aller en bas
 
[T.O.P] Terezhien-Coupable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais de l'Ombrière :: Cour du Château :: Palais de Justice :: Archives Judiciaires :: Brigandages et révoltes-
Sauter vers: